Réunion de travail transfrontalière à la Maison de Quartier de Jemappes

Le 29 juin, les partenaires français et belges du projet Réseau Hainaut Solidaire se sont réunis à la Maison de Quartier de Jemappes. L’occasion de se retrouver en face à face après plus de 15 mois de travail à distance.

Depuis plus de 3 ans, le projet RHS mobilise des travailleurs sociaux, des universitaires et des habitants de quartiers prioritaires dans un but commun : valoriser l’histoire du Hainaut et la mémoire collective des habitant.e.s, tisser des liens transfrontaliers, développer chez les habitant.e.s un sentiment de fierté et la volonté de s’investir durablement sur le territoire.

Ralenti dans son élan pour cause de COVID-19, le projet est reparti depuis quelques semaines dans une dynamique positive. Des outils de valorisation des quartiers co-créés avec les habitant.e.s sont en phase de finalisation : des quiz interactifs transfrontaliers, des plans de quartiers numériques et papier, des dépliants...

Cette journée de travail en présentiel est une étape importante : elle a permis à l’ensemble des partenaires du projet RHS d’échanger sur leurs bonnes pratiques et d’imaginer les prochains mois : des co-interventions de professionnels français et belges dans les quartiers, des rencontres transfrontalières entre habitant.e.s. pour partager l’histoire et le vécu de leurs lieux de vie.

Les quartiers concernés : pour la ville de Mons, le quartier des Wartons à Nimy, le domaine d'Epinlieu, le quartier du Festinoy à Ghlin, le quartier de l'Allée des Oiseaux, le quartier de la Gare, le quartier du Coq à Jemappes, le nouveau quartier de Cuesmes. Pour l’agglomération valenciennoise, les quartiers Dutemple et Saint Waast à Valenciennes, le Nouveau Monde à Denain, les Floralies et la Briquette à Marly, Cuvinot à Onnaing/Vicq, Rieu à Vieux-Condé, Brunehaut à Escaupont.

  • RHS

Laisser un commentaire

Fermer le menu