A PROPOS DU CPAS DE MONS

Depuis toujours, des citoyens se sont souciés du sort de leurs semblables en mettant tout en œuvre pour bannir la misère et la souffrance de leur collectivité. Les " Tables du Saint-Esprit " créées par un décret du 14 décembre 1765, peuvent être considérées comme une première initiative importante, prise par les pouvoirs publics pour encourager la lutte contre la misère et la pauvreté.

Mais il faut attendre le XXème siècle pour assister à une première rupture véritable avec le passé. C'est, en effet, une loi du 10 mars 1925 qui crée les Commissions d'Assistance Publique(C.A.P). Elle leur assigne pour mission " de soulager et de prévenir la misère et d'organiser le service de l'assistance médicale". En 1976, après cinquante années d'évolution sociale, il s'est avéré que la description des tâches assignées aux C.A.P était devenue désuète.

La nouvelle loi de 8 juillet 1976 prescrit que chaque commune doit disposer d'un centre public correctement géré. Ce centre est chargé d'intervenir activement dès l'instant où un administré a besoin d'une aide matérielle, sociale, psychologique ou médicale.C'est ainsi que les Centres Publics d'Aide Sociale (CPAS) ont vu le jour. Depuis le 7 janvier 2002, la loi a changé le nom en Centre Public d'Action Sociale (CPAS).

Fermer le menu